« La définition de «courir après le trouble» | Accueil | Chronique magazines à Christiane Charette »

Commentaires

Francis Hébert

Bravo, Nicolas, pour ce texte. Tu retrouves la légèreté, la souplesse et la pertinence que tu avais un peu perdues dans tes nouveaux Dix mille choses qui sont vraies.

Peut-être qu'il y avait moins de pression, de pensées pour un futur livre?

Nicolas Langelier

Haha... Well, je pense que d'avoir à les écrire pour la radio ça me coinçait un peu... Tu penses trop, quand tu sais que tu vas avoir à dire en ondes ce que t'écris.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes livres sur Amazon

Sur Twitter

    follow me on Twitter