« Chronique magazines chez Christiane Charette | Accueil | La religion au Québec dans le Harvard Divinity Bulletin »

Commentaires

Dominic Fugère

MERCI! Comme j'aime souvent le répéter, notre job est safe parce que personne ne peut inventer une machine à raconter des histoires... Le vrai défi est de trouver comment se faire payer. Mais ne vous inquiétez pas, les gens préfèrent payer que de ne pas avoir accès à leurs histoires. Faut simplement découvrir comment...

Pascal

Longue vie à votre chronique, Nicolas ! Ça fait longtemps que les journalistes sont sortis de leurs journaux. Depuis Tintin, si je me rappelle bien.

Isabelle

Comme toujours, Monsieur Langelier, vous êtes d'une effarante pertinence.

Étienne Ferron-Forget

Je vous lirai donc avec grande attention et grand intérêt.

Jean claude Raveneau

Bonjour,
Le journalisme n'est pas mort certes mais je pense plutôt à un journalisme de proximité dans la durée.Je crois que la presse est en crise IL y a trop de journalistes généralistes qui parlent de tout et de rien en mêmes temps incapable de se remettre en question sur ce qui intéresse les gens Nous sommes au début de la crise dans la presse écrite.
Bonne journée à vous

Lilix

Je crois qu'il n'y a rien comme un journal tout salissant le matin. Mais je partage ton avis car je crois que le journalisme n'est pas mort, son avenir est sur le web.

Jean claude Raveneau

www.vendeeinfo.net

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes livres sur Amazon

Sur Twitter

    follow me on Twitter