« Les pigistes à Vous êtes ici | Accueil | Chronique magazines à Christiane Charette »

Commentaires

Nicolas Sarrasin

Comme pour la plupart des inventions humaines, le grand défi de Facebook est de continuer à répondre aux besoins des "clients" qui sont à la base de son succès. Et contrairement à certaines compagnies comme celle qui produisent des boissons gazeuses dont je tairai le nom, les besoins et surtout les supports qui président au développement de l'Internet et des nouvelles technologies évoluent à une vitesse qui s'accélère... Le grand défi de Facebook consiste donc à s'adapter en répondant toujours aux besoins de ses "clients", ce que les MySpace de ce monde n'ont pas réussi à faire. Et, comme on sait en gestion du changement, plus une organisation est lourde, moins elle s'adapte facilement à un environnement en ébullition...

Prenons un exemple. Quand on désire investir dans une entreprise, on doit toujours se demander si la création de valeur de l'entreprise repose sur plusieurs dimensions. Dans le cas de Facebook, la réponse est non. Et si l'on compare Google avec Microsoft, la première, comme Facebook, demeure beaucoup plus fragile face aux innovations puisque ses revenus reposent en majeure partie (pour le moment) sur sa publicité. Qui vivra verra !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes livres sur Amazon

Sur Twitter

    follow me on Twitter