« Le fascisme en 10 étapes faciles | Accueil | Leçons parisiennes »

Commentaires

Martin

Ahahah!

Max

Trop vrai.

Ironica

Avec ce texte personnel, bien tourné, agréable, voire printannier, tu vas sûrement t'attirer une grosse vague de béguins nobles et purs!

Ceci dit, je ne suis pas sûre qu'il y ait un lien si évident entre les mots et l'âme. Il y a plein de gens qui se filtrent, se mettent en scène, se retrouvent captifs d'un style ou jettent de la poudre aux yeux juste pour le fun.

Un autre max

Pas besoin de ce texte printanier pour provoquer un Tsunami de béguins... J'ai eu le mien pour le journaliste indépendant a cause de sa voix!

Heureusement qu'il était cute, parce qu'il a fait le saut télévisuel depuis.

jn

J'approuve à 100%!

chroniques blondes

Oui, oui, oui (rires) et oui! Tellement! Ça m'a attiré des tas d'ennuis! Mais comme disait ma spanish mémé; "les hommes ma petite fille, c'est un problème, mais c'est un beau problème".

Longue vie aux crush littéraires!

Philippe-A.

À cet effet, la pièce "Variations Énigmatiques" de Eric-Emmanuel Schmidt est très pertinente. (Il arrive toujours à être pertinent celui-là...)

Mais l'écriture, parce qu'elle nous semble si près de l'âme et de la vérité, parce qu'elle nous inspire une telle confiance, devient finalement la plus superficielle de toutes les formes de manipulation et de séduction. Triste paradoxe.

Cecile G

Tellement vrai, tellement beau mais parfois très dangereux...;) Bravo pour ce texte Nicolas !

Pascal

Vous m'enlevez les mots de la bouche.

Patrick Dion

Ça explique, entre autres, le succès re Réseau Patate et compagnie. Mais la réalité court toujours plus vite que la poésie...

Andrée-Anne

Nicolas je t'aime. avec ou sans chemise à carreaux, je t'aime pour tes mots ;)

DaisyB

C'est fou, mais tellement vrai. Et d'avoir eu l'audace de lui écrire pour lui dire, je te dis bravo. Avouons-le, ce n'est pas facile à admettre ce genre de béguin.

Stephanie

Je croyais être la seule assez étrange pour avoir des coups de foudre de la sorte...moi j'ai un "béguin textuel" pour Aleksi Lepage..... lol en tout cas je ne suis pas assez audacieuse pour lui écrire, moi...

Stéphanie

Et pourtant, dans la littérature, il est souvent question du coup de foudre pour une personne qu'on ne voit qu'une fois et qui est parfois même presque déifiée...Jusqu'à ce qu'on apprenne à la connaître. D'ailleurs, on souhaite souvent qu'elle reste anonyme pour préserver le charme.

Mais il y a bel et bien des gens qui tombent amoureux par correspondance...;)

C'est drôle pour moi de lire ce billet pcq j'ai toujours eu bcp de plaisir à lire vos chroniques, M. Langelier... J'avoue même en avoir découpée une qui est encore affichée sur la porte de mon frigo! Je ne suis pas certaine que j'appellerais ça un "crush" mais je me suis souvent fait la réflexion que l'auteur de ces textes devait être un mec à l'esprit vif et franchement rigolo. Bon voilà, c'est vrai que ça fait du bien de l'avouer! ;)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes livres sur Amazon

Sur Twitter

    follow me on Twitter