My Photo

Nicolas
Langelier

Adresse postale

Mes livres sur Amazon

Sur les médias sociaux

Facebook Flickr FriendFeed Goodreads Last.fm Skype Tumblr Twitter Vimeo YouTube

Biography

Né en 1973 dans l'est de Montréal, Nicolas Langelier est auteur, journaliste, commentateur culturel et éditeur. Il est le rédacteur en chef et cofondateur du magazine Nouveau Projet. Il a été finaliste aux Prix du magazine canadien en 2008 et 2012. Son roman Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie en 25 étapes faciles a été finaliste au Prix des libraires du Québec en 2011


Presse écrite

Depuis une quinzaine d'années, en tant que journaliste indépendant, il a contribué des chroniques, reportages, critiques et essais à de nombreuses publications canadiennes, dont le quotidien La Presse (où il a tenu des chroniques comme Actuelités, Questions existentielles et Dix mille choses qui sont vraies), l’hebdomadaire Ici (où il a aussi occupé les postes de rédacteur en chef adjoint et de chef de la section société) et des magazines comme L'actualité, Châtelaine et Infopresse. Il a aussi écrit pour des publications de langue anglaise, tel que le Harvard Divinity Bulletin.

En 2008, son essai De l'utilisation du mot pute par la jeune femme moderne a été finaliste aux Prix du magazine canadien.

En 2012, son reportage Le sida a 30 ans, publié dans Elle Québec, a été finaliste aux Prix du magazine canadien.

Il est membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et de l'Association des journalistes indépendants du Québec.


Radio et télévision

Il est régulièrement invité à participer à des émissions de télévision et de radio, à titre de chroniqueur ou de commentateur. Au cours des dernières années, on a notamment pu le voir et l'entendre à Bazzo.tv, C'est bien meilleur le matin, Christiane Charette, C'est bien meilleur le matin, Les Choix de Sophie, Dimanche Magazine, Je l'ai vu à la radio, ainsi qu'à Indicatif présent, où il a tenu la chronique Décryptage de tendances durant trois ans. En 2008, il a remporté le Combat des livres de Radio-Canada, en défendant le roman La logeuse, d'Eric Dupont.

Pendant deux ans, il a été responsable de la chronique magazines à Christiane Charette. Cette chronique a été finaliste aux Grands prix du journalisme indépendant.

Titulaire d’un baccalauréat en communication, profil télévision, de l’Université du Québec à Montréal (2001), il travaille également derrière la caméra dans ce domaine. Il a entre autres été responsable du contenu pour Bien ou mal, une série documentaire de deux séries de 13 épisodes portant sur les grands enjeux éthiques de notre époque, animée par Yves Boisvert et diffusée en 2006 et 2007 sur les ondes de TV5, et il a travaillé sur la première saison de Cabine C, animée par Christiane Charette, diffusée à ARTV en 2007-2008 et mise en nomination pour quatre prix Gémeaux.

Il est aussi régulièrement appelé à travailler au développement de concepts d'émissions de télévision.

Il est membre de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma et de l'Union des artistes.


Livres: écriture

Il est l'auteur de quatre livres:

> Quelque part au début du XXIe siècle (Éditions de la Pastèque, 2008), un ouvrage collectif qu’il a conçu et dirigé. Il s'agit d'un regard original et éclectique sur notre décennie, porté par une quarantaine de jeunes créateurs et observateurs québécois, dont Isabelle Blais, D.Y. Béchard, Nicolas Dickner, Rafaële Germain, Stéphane Lafleur, Hugo Latulippe et Marie Hélène Poitras.

> Dix mille choses qui sont vraies, tome I est, comme son titre l'indique, le premier recueil de ses chroniques du même nom, parues dans P45 et La Presse entre 2004 et 2007. Ce livre est publié aux Éditions Les 400 Coups en 2008.

> Réussir son hypermodernité et sauver le reste de sa vie en 25 étapes faciles, son premier roman (Éditions du Boréal, 2010) a été finaliste au Prix des libraires du Québec 2011 et le cinquième livre le plus recommandé par les Québécois en 2010, selon un sondage CROP-La Presse. Il sera bientôt traduit en allemand, et une adaptation cinématographique est en cours.

> Année rouge. Notes en vue d'un récit personnel de la contestation sociale au Québec en 2012. Ce bref essai lyrique mêle journalisme et littérature, observations sociologiques et vie personnelle, idées et émotions. Un témoignage vif et éclairant sur une période charnière de la vie sociale et politique du Québec


Conférences et formations

Il donne régulièrement des conférences et des ateliers de formation. Ses clients passés incluent le Protecteur du citoyen, l'Université du Québec à Montréal, l'École de design de l'UQAM, la Ville de Montréal, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et la Société Radio-Canada.

En 2010, il a de plus obtenu un diplôme de deuxième cycle universitaire en pédagogie de l'enseignement supérieur, à l'Université du Québec à Montréal.


Implication sociale

Il siège depuis 2007 au conseil d'administration de Copibec, la Société québécoise de gestion collective des droits de reproduction.

Depuis 2010, il est vice-président du conseil d'administration du magazine indépendant Maisonneuve.

Depuis 2012, il est vice-président du conseil d'administration de la compagnie de théâtre Fille/de/Personne.

De 2007 à 2011, il a été le président de l'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ).

Il a siégé au conseil d'administration de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) de 2009 à 2011.

En 2000, il a fondé P45, un magazine socioculturel gratuit. Le magazine a fermé ses portes en 2011.



> Pour écrire à Nicolas Langelier

> Pour revenir à la page d'accueil